Comment renforcer une ferme de charpente ?

par | Juil 27, 2022 | charpente americaine, charpente fermette, charpente fermette W, combles fermettes, fermette charpente

Renforcer une ferme de charpente est le moyen efficace de rendre plus solide cette partie de la maison. C’est une bonne initiative, car elle permet d’éviter des accidents de charpente. Cependant, la bonne façon de réaliser cette opération n’est pas évidente. Découvrez dans cet article comment renforcer une ferme de charpente.

Qu’est-ce qu’une ferme de charpente ?

Une ferme de charpente est un élément de forme triangulaire constitué de bois, de métal ou des deux matériaux. Elle permet de supporter la toiture d’un bâtiment. Pour ce faire, elle soutient le poids de la charpente qui est un assemblage de chevrons. Elle est aussi composée de pannes et de faitages.

On la place perpendiculairement au mur de soutien. Plusieurs éléments composent ce type de ferme. Il s’agit de l’entrait, des contrefiches, du poinçon et de l’arbalétrier. Chacune de ces pièces joue un rôle important dans le maintien du toit.

Quels sont les principaux types de ferme de charpente ?

On utilise principalement quatre types de fermes pour les charpentes. Tout d’abord, on a la ferme à entrait retroussé et la ferme latine. Citons également la ferme sur brochet et la ferme à la Palladio. Leur choix se fait selon le type de combles que l’on veut obtenir et le poids des plafonds.

  • La ferme à entrait retroussé :

C’est une ferme qui facilite l’aménagement des combles. Cela est possible grâce à la surélévation de l’entrait.

  • La ferme latine :

Elle est idéale quand on veut avoir des combles non aménageables.

  • La ferme sur brochet :

Elle est identique à la ferme à entrait retroussé. La seule différence est que celle-ci n’exerce aucune pression sur les murs par les pieds des arbalétriers.

  • La ferme à la Palladio :

Elle ne prend pas appui sur le plancher. La ferme à la Palladio correspond aux fermes aménagées.

Pourquoi renforcer les fermes de charpente ?

Quelques raisons justifient le renforcement de la ferme de charpente. D’abord, cela permet de renforcer la charpente, c’est bien évident. En effet, qui parle de raffermissement de ferme, parle aussi de raffermissement de charpente. En d’autres termes, consolider les fermes d’une charpente permet la consolidation de la charpente elle-même.

Ensuite, cela permet de libérer de l’espace pour le réaménagement des combles. Le raffermissement de la charpente entraînera une élévation de celle-ci de quelques centimètres. Cela conduira à l’augmentation de la hauteur des combles, ce qui est favorable pour leur réaménagement.

De plus, renforcer une ferme de charpente permet d’éviter tout risque d’effondrement. Au fur et à mesure que le temps passe, l’assemblage de la charpente se relâche. Alors, si l’on n’en fait pas un renforcement pendant une longue durée, le risque d’effondrement s’accentue.

Pour réaliser cette opération de consolidation, le mieux est de se tourner vers une entreprise spécialisée comme celle-ci. Cela garantit la qualité des travaux et, donc, la sécurité et la durabilité du résultat.

Comment renforce-t-on une ferme de charpente ?

On peut renforcer une ferme de charpente de plusieurs manières. Il s’agit de la fixation de nouveaux goussets, de la moulure du plafond et de la technique des angles flottants.

La fixation de nouveaux goussets

Elle se fait lorsque les fermes supportent plus qu’il n’en faut ou quand le bois des fermes se tord. Cela entraîne la déformation des plaques d’acier et le détachement des pièces en bois. La structure est donc en risque d’effondrement. Fixer de nouveaux goussets en contreplaqué de chaque côté des fermes favorisera le renforcement.

La moulure de la toiture

Pour renforcer les fermes, il est aussi possible d’utiliser la technique de la moulure du plafond. Pour ce faire, vous devez peindre le Placoplatre avant la pose de la moulure. La moulure doit être clouée uniquement au plafond.

La technique des angles flottants

Elle permet de réduire les risques de fissure dans les joints de gypse. La technique des angles flottants consiste à fixer des plaques de gypse à au moins 40 cm des cloisons. Elle prend aussi en compte la fixation du gypse des cloisons à au moins 20 cm du plafond.

Ces différentes techniques vous permettront d’obtenir le résultat recherché. Pour qu’il soit le plus satisfaisant possible, faites réaliser l’opération de renforcement de ferme de charpente par des professionnels.

Articles récents

Quelles fenêtres choisir pour un grenier aménagé ?

Il y a de nombreux détails auxquels il faut penser lorsque vous décidez d’installer une pièce au sein de votre grenier aménagé. De l’organisation de la pièce en pensant par le choix des fenêtres, rien ne doit être laissé au hasard. En ce qui concerne les fenêtres,...

Peut-on installer une chambre moderne sous les combles ?

Pour optimiser tout le potentiel en matière d’espace dans un logement, les combles sont souvent le lieu que l’on pense aménager. C’est une idée audacieuse et astucieuse qui vous permet d’agrandir votre logement. D’un bureau à la salle de jeu en passant pas une suite...

Isolation à 1 euro, mythe ou réalité ?

L’isolation à 1 € est une solution mise en place pour aider certains propriétaires désireux d’entreprendre des travaux d’isolation. Cependant, pour réaliser votre projet d’isolation, vous devez vous assurer de la disponibilité du mécanisme choisi. Poursuivez votre...

Vous devriez également aimer

Nos astuces pour un grand nettoyage de printemps

Nos astuces pour un grand nettoyage de printemps

Le printemps est l’une des saisons les plus attendues en Europe et plus particulièrement dans les régions en proie aux températures extrêmes. D’un point de vue météorologie, il se situe entre les saisons froide et chaude. C’est, à proprement parler, une période où la...

lire plus
01 30 57 20 60