Quelles sont les zones prioritaires à isoler dans une maison ?

par | Août 18, 2022 | isolation combles, isolation grenier, isolation thermique, prime énergétique, travaux isolation

Les zones prioritaires à isoler dans une maison doivent être connues de tous. En plus d’économiser de l’argent sur les factures d’électricité, l’isolation rend votre maison plus confortable. Il faut savoir que les maisons mal isolées perdent, en moyenne, 50 % de leur chaleur. Certaines parties de la maison jouent un rôle important dans la lutte efficace contre cette perte d’énergie. Voici quelques-unes des zones prioritaires à isoler dans votre maison.

L’isolation du toit, les zones prioritaires à isoler

Le toit et le grenier sont les zones prioritaires à isoler parce qu’ils perdent le plus de chaleur. En fait, 25 à 30 % de l’énergie s’échappe par le toit. Les travaux d’isolation devraient donc être prioritaires dans cette zone.

La nature des combles (perdu, aménageable ou habitable) dicte les travaux à effectuer. Il faut noter qu’il existe des combles aménagés et des combles perdus qui ne bénéficient pas des mêmes méthodes d’isolation. Il existe deux façons d’isoler un toit, par l’extérieur ou l’intérieur, qui ont toutes deux leurs avantages et inconvénients.

Quel type de matériau d’isolation doit être utilisé ?

 Il existe différents types de matériaux d’isolation, notamment les rouleaux et les panneaux.

  • Laine minérale
  • Biosourcé
  • Isolation en plastique alvéolaire

Les travaux peuvent être réalisés par des artisans ou par des professionnels de l’isolation.

Les murs, l’isolation secondaire d’une maison

Après le toit, la deuxième plus importante perte de chaleur dans une maison provient des murs. La perte de chaleur est ici de 20 à 25 %. La deuxième phase des travaux d’isolation se concentre donc sur les murs. Ici aussi, l’isolation peut se réaliser par l’intérieur ou par l’extérieur. Cela est possible avec des panneaux d’isolation rigides collés directement sur les murs existants ou vissés sur une structure métallique.

Le principal inconvénient de la méthode interne est que la surface de la maison se réduit légèrement. En outre, tous les ponts thermiques ne peuvent pas subir le traitement, ce qui peut entraîner un mauvais fonctionnement énergétique dans la maison. Par exemple, cela peut rendre difficile l’ouverture des fenêtres ou le passage des tuyaux et des prises électriques.

La méthode réalisée par l’extérieur est particulièrement efficace pour traiter les ponts thermiques. Cependant, elle est en même temps plus coûteuse et impose des restrictions comme la modification des cadres de fenêtres.

L’isolation extérieure est une bonne occasion de moderniser l’apparence de la maison et de la rendre plus confortable. Les propriétés d’isolation des murs dépendent de ce fait de la nature et du matériau de la cloison (mur simple, coupe-froid, béton, bois).

Isolation des fenêtres — niveau intermédiaire

Les fenêtres laissent échapper 10 à 15 % des pertes de chaleur. Cela peut être évité simplement en remplaçant les vieilles fenêtres par des nouvelles. En effet, les performances thermiques des fenêtres d’une maison dépendent de plusieurs facteurs qu’il convient de prendre en compte lors de leur isolation.

  • Type de menuiserie (bois, PVC).
  • Corps en verre (simple vitrage, double vitrage, triple vitrage)
  • Qualité de la construction des fenêtres (risque de pont thermique)
  • Fermetures (volets, stores, etc.)

Il existe trois techniques possibles de rénovation des fenêtres. Le choix dépend du budget et des travaux à effectuer dans la maison. D’une part, vous avez la suppression partielle qui est la modification de fenêtres impliquant la conservation du cadre existant. Ensuite, la suppression totale est le remplacement total des anciennes fenêtres. Enfin, il y a l’ajout de fenêtres à double vitrage.

Dernières zones prioritaires à isoler : les planchers bas

L’isolation des planchers bas achève le travail d’amélioration de la performance énergétique de la maison. Elle fait partie des zones prioritaires à isoler pour assurer votre confort. On estime que les sols sont responsables de 7 à 10 % des pertes de chaleur. Il existe deux techniques pour isoler les planchers bas.

En premier lieu, l’isolation par le bas est possible si la hauteur entre le sol et le plafond est suffisante. En second lieu, l’isolation par le haut qui nécessite d’importants travaux d’adaptation et est plus coûteuse.

Améliorer l’isolation des sols est simple et rentable. Il peut présenter des avantages énergétiques importants, notamment pour les sols sous les garages, les sous-sols et les caves.

Quel type d’isolant choisir ?

Des matériaux d’isolation rigides et flexibles peuvent servir pendant les travaux. Les isolants rigides conviennent mieux aux surfaces planes. En revanche, les isolants souples conviennent mieux aux surfaces irrégulières, car ils épousent la forme du support. Aussi, si un espace n’est pas accessible, il peut se remplir d’un isolant en vrac. Comme avec les autres zones prioritaires à isoler dans la maison, assurez-vous de faire le bon choix d’isolant !

Articles récents

Peut-on utiliser les combles comme lieu de travail ?

Avec l’avènement d’Internet et des métiers qu'on peut classer dans cette catégorie, travailler à la maison n’est plus vraiment un problème pour les professionnels. Cette pratique s’est largement développée ces dernières années. Pour ce faire, il est nécessaire de...

Vous devriez également aimer

01 30 57 20 60