Mauvaise isolation des combles : problèmes récurrents et solutions ?

par | Mar 19, 2024 | isolation combles, isolation thermique, travaux isolation

Les combles de nos maisons présentent de nombreux avantages, notamment en termes de confort des habitants et d’économie d’énergie. L’isolation des combles favorise les gains de chaleur en été et les déperditions de chaleur en hiver. Mais pour bénéficier de ces avantages, il faut nécessairement utiliser des matériaux de qualité. Il est aussi important que les travaux d’isolation soient réalisés par des artisans professionnels. En effet, mal isolés, les combles peuvent être à l’origine de plusieurs problèmes récurrents. Nous faisons le tour de ces problèmes et donnons quelques solutions pour les résoudre.

Quelques signes d’une mauvaise isolation des combles

Nous le savons désormais, les combles mal isolés engendrent beaucoup de problèmes. Mais quels sont les signes réels d’une mauvaise isolation des combles ? Le signe le plus évident est relatif à la température dans la maison. Si vous constatez d’importantes différences de température entre les étages de votre habitation, c’est que probablement l’isolation des combles n’a pas été réussie. Par ailleurs, vous pouvez ressentir le froid de façon insistante, malgré le chauffage d’appoint. Les combles mal isolés entraînent aussi l’apparition de moisissures sur les plafonds et les murs. On observe également du givre sur les vitres en hiver.

Les courants d’air dans la maison et l’amplification des bruits extérieurs constituent par ailleurs des signes probants de la mauvaise isolation des combles.

Perte de chaleur à cause de la mauvaise isolation des combles

Certaines études de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) montrent qu’une mauvaise isolation des combles entraîne 30% des déperditions thermiques d’une maison. De manière imagée, cela signifie que pour chaque euro que vous dépensez en chauffage, environ 30 centimes sont perdus par les combles. Cela a, en conséquence, un impact sur le budget chauffage, mais aussi sur le confort et sur l’environnement. La mauvaise isolation des combles entraîne généralement une augmentation significative des factures de chauffage. Cela peut donc avoir une répercussion sur votre pouvoir d’achat. En termes de confort, si l’isolation des combles est mal faite, les habitants de la maison peuvent avoir une forte sensation de froid. En hiver, cela peut particulièrement devenir désagréable. Par ailleurs, si les combles sont mal isolés, même si vous utilisez un bon matériel de chauffage, les autres pièces de la maison ne seront pas bien chauffées.

En outre, sans le vouloir, vous contribuerez à votre manière au changement climatique. Les combles mal isolés représentent en effet l’une des causes des émissions accrues de gaz à effet de serre.

Face à l’inconfort provoqué par les pertes de chaleur, la bonne attitude, c’est de reprendre les travaux d’isolation. À cet effet, deux solutions se proposent à vous :

  • l’isolation des combles perdus ;
  • l’isolation des combles aménageables.

L’approche adéquate pour isoler les combles perdus consiste à souffler et à insuffler de la laine de verre, de la laine de roche ou de cellulose. Les professionnels recommandent aussi d’installer une membrane pare-vapeur afin d’éviter la condensation de la température. La deuxième méthode, celle consistant à isoler les combles aménageables, est relativement plus simple. Il faut généralement poser des panneaux isolants entre les chevrons et doubler les rampants avec des plaques de plâtre isolantes.

Infiltrations de l’air, condensation et gel des gouttières

Lorsque les combles d’une maison sont mal isolés, on peut constater une infiltration de l’air extérieur. Les courants d’air provenant de l’extérieur peuvent être la source de l’inconfort des habitants. Par ailleurs, l’air de la maison peut aussi devenir chaud et humide, puis se condenser sur les parois froides des combles. Les conséquences de cette condensation peuvent nuire à votre santé. En effet, cela peut entraîner une formation de moisissures et de champignons résistants à la chaleur.

En outre, en hiver, l’eau de pluie préalablement accumulée dans les gouttières peut geler et les endommager. Cela vous obligera à les changer. Finalement, la mauvaise isolation des combles peut entraîner différents degrés de problèmes. Face à ces derniers, il est nécessaire d’adopter de bonnes méthodes d’isolation. La solution idéale pour résoudre les problèmes inhérents à la mauvaise isolation des combles consiste à utiliser des isolants adéquats. Il existe en effet différents types d’isolants :

  • laine de roche ;
  • laine de verre ;
  • ouate de cellulose ;
  • polystyrène expansé.

Pour choisir l’isolant, vous devez considérer plusieurs facteurs tels que votre budget, les types de combles ainsi que les besoins en matière d’isolation. Pour refaire l’isolation des combles, installez la quantité d’isolant qui vous conviendra. Mais cette quantité doit dépendre du climat de votre zone géographique et du type de combles (perdus ou aménageables). On recommande généralement d’installer une couche d’isolants de 20 cm d’épaisseur au minimum. N’oubliez pas de traiter les ponts thermiques. En le faisant, vous améliorerez l’efficacité de l’isolation. Pour finir, vérifiez l’étanchéité de l’air et installez une ventilation adéquate.

Articles récents

Peut-on utiliser les combles comme lieu de travail ?

Avec l’avènement d’Internet et des métiers qu'on peut classer dans cette catégorie, travailler à la maison n’est plus vraiment un problème pour les professionnels. Cette pratique s’est largement développée ces dernières années. Pour ce faire, il est nécessaire de...

Bloc coffrant isolant : innovation pour l’isolation des combles

Dans un contexte dans lequel l’efficacité énergétique devient importante, l’isolation des combles représente un enjeu majeur. Les méthodes traditionnelles présentent des limites en termes de performance et de durabilité. C’est dans ce contexte que le bloc coffrant...

Vous devriez également aimer

01 30 57 20 60