Comment bien isoler ses combles ?

par | Août 25, 2022 | isolation combles, isolation grenier, isolation phonique, isolation thermique

Pour créer plus d’espace dans un espace de vie, il faut bien isoler ses combles. Ce type de travaux permet d’agrandir sa maison et d’améliorer une pente inutilisée. Ils sont essentiels pour optimiser vos combles et éviter qu’ils ne deviennent un puits de chaleur. Découvrez tout ce que vous devez savoir pour bien isoler ses combles habitables.

Quels sont les éléments à connaître pour bien isolation ses combles ?

La réussite de travaux d’isolation de combles perdus ou aménageables nécessite le respect de quelques règles. Elles sont un gage d’efficacité.

Une combinaison puissante : l’isolation et la ventilation ! Bien que l’isolation soit la solution au problème de l’humidité domestique, elle peut entraîner une condensation importante. Pour contrecarrer ce mouvement de boomerang, il convient d’associer l’isolation des combles à une ventilation efficace, notamment dans les espaces humides.

Pour bien isoler ses combles perdus ou aménageables, l’isolant doit se choisir en fonction de ses caractéristiques. Le choix doit suivre un paramètre précis : la résistance thermique R. Elle décrit l’efficacité de l’isolation. Elle s’exprime en m² K/W et se calcule sur la base de l’épaisseur du matériau et de sa conductivité thermique. Plus la valeur R est élevée, meilleure est l’isolation.

Bien isolation ses combles : la mode est aux biomatériaux !

Il existe 3 sortes de matériaux qui peuvent être utilisés par les professionnels de l’aménagement pour réaliser ces travaux :

  • Les matériaux synthétiques tels que les mousses de polystyrène sont de véritables isolants tant sur le plan thermique qu’acoustique. Ils sont très répandus et résistants à l’humidité, mais pas très écologiques.
  • Les matériaux minéraux (la laine de verre ou de roche) sont populaires en raison des propriétés thermiques et de la résistance qu’ils offrent. Aussi, ils ne sont pas très coûteux. Sous forme de feuilles ou de rouleaux, ce sont les matériaux d’isolation les plus couramment utilisés.
  • Les matériaux naturels fabriqués à partir de matières premières renouvelables d’origine végétale ou animale sont de bons isolants thermiques.

Ces derniers matériaux de haute qualité sont durables et respectueux de l’environnement. Dans le souci de bien isoler ses combles, on les utilise de plus en plus.

Travaux de rénovation des combles

Avant d’isoler le toit, il faut s’assurer que sa structure est saine et parfaitement étanche. Le type d’isolation dépend de la nature de la toiture (tuile, bois, etc.). C’est au client de décider si les poutres doivent être exposées ou dissimulées par la nouvelle structure. Il est possible d’isoler les combles par l’extérieur, mais cela coûte plus cher.

Les fenêtres de toit et les lucarnes, qui apportent plus de lumière, sont recommandées sur les sites en pente. Ces ouvertures doivent de préférence bénéficier d’un système d’ouverture à distance. Contrairement aux fenêtres de toit, qui offrent une vue vers le ciel, les lucarnes permettent une meilleure ligne de vue.

Dans les deux cas, une demande de permis doit se délivrer par les autorités. Il est essentiel de respecter les styles locaux en adoptant les méthodes d’ouverture et les matériaux habituels de la région. Prenez aussi en compte les connexions électriques. Les cloisons doivent se fabriquer avec des matériaux légers, comme des plaques de plâtre, pour éviter d’alourdir l’ensemble de la zone.

Bien isoler le sol et la toiture

L’aménagement des combles doit également tenir compte de l’isolation de la pièce et de la construction du plancher.

L’isolation du sol

L’ancien sol est à conserver. Si l’isolation est indispensable, posez un panneau isolant en laine de roche avant de recouvrir le parquet. Sinon, isolez le plafond de la pièce du dessous avec de la laine minérale sous une finition en plaques de plâtre.

Dans les deux cas, l’intervention consiste à choisir entre deux étages. La hauteur disponible influence le choix. Une autre option pour recouvrir le sol est le parquet flottant, un grand classique à la fois esthétique et facile à poser.

L’isolation de la toiture

Elle est également essentielle. Là encore, il convient d’accorder une attention particulière aux solutions disponibles. Pour bénéficier de crédits d’impôt pour les coûts de matériaux et d’installation, vous devez tenir compte de la réglementation en vigueur.

La valeur R correspond à la résistance thermique du matériau d’isolation. C’est également un bon isolant, ce qui contribue aux économies d’énergie. Il s’agit là d’une question majeure qui reste au cœur des préoccupations lorsqu’on cherche à bien isoler ses combles.

Articles récents

Peut-on utiliser les combles comme lieu de travail ?

Avec l’avènement d’Internet et des métiers qu'on peut classer dans cette catégorie, travailler à la maison n’est plus vraiment un problème pour les professionnels. Cette pratique s’est largement développée ces dernières années. Pour ce faire, il est nécessaire de...

Vous devriez également aimer

01 30 57 20 60