Qu’appelle-t-on isolant biosourcé ?

par | Juil 27, 2022 | aménagement de combles, isolation combles, isolation grenier, isolation phonique, isolation thermique

L’isolant biosourcé est en plein essor pour l’aménagement des combles. Grâce à ses nombreux avantages inégalables, son succès est continuellement en croissance. Il est très approprié pour les personnes à tendance écologique qui œuvrent pour la préservation de la nature. Voulez-vous d’un isolant naturel pour votre logement ? Un isolant en accord avec l’environnement ? Cet article présente l’isolant biosourcé et ses caractéristiques.

Qu’est-ce qu’un isolant biosourcé ?

L’isolant biosourcé, encore appelé isolant naturel, est un matériau de construction. Ce qui fait sa spécificité, c’est qu’il est issu de la transformation de matières végétales ou animales. Il peut s’agir de la transformation du bois en laine ou en fibres ou du papier en ouate de cellulose. C’est aussi de la laine de coton, de la peau de mouton ou du textile recyclé ou de liège.

Il est important de noter que c’est un isolant de haute performance, puisque possédant une certification du CSTB. Le biosourcé se présente, selon la matière utilisée, sous trois formes. Il s’agit de l’isolant en panneaux, de l’isolant en rouleaux et de l’isolant en ouate à souffler ou à projeter. Chacune de ces différentes formes a de nombreux avantages. Il est très utilisé pour isoler des combles.

Quels sont les différents types d’isolants naturels ?

L’isolant biosourcé existe sous plusieurs types. Les plus couramment utilisés sont le chanvre, la ouate de cellulose, la fibre de bois et la laine de coton. Citons aussi le liège et le lin.

  • Le chanvre

C’est une plante assez particulière. Elle est très résistante et a une croissance rapide. De plus, sa culture peut se faire sur n’importe quel sol, pauvre ou riche. Pour l’isolation, on utilise les fibres de cette plante. Elles absorbent l’humidité pour la transférer dans les endroits secs afin de rétablir l’équilibre.

  • La ouate de cellulose

Elle est composée de papiers recyclés. Sa plus grande particularité est qu’elle protège du feu et des nuisibles. C’est donc un atout en cas d’incendie. Elle sert également à réguler le taux d’humidité dans les pièces de la maison.

  • La fibre de bois

La fibre de bois est composée de déchets de bois non traité. Elle absorbe l’humidité et est un bon isolant acoustique.

  • La laine de coton

La laine de coton se conçoit à partir de coton recyclé et de fibres de polyester. Elle est très résistante.

  • Le liège

C’est un excellent isolant phonique qui montre grandement son efficacité. Il est généralement importé et est naturellement imputrescible.

  • Le lin

Les techniciens en rénovation de combles utilisent le plus souvent les fibres de lin pour la fabrication d’isolants pour les murs, les toitures et les combles. Même si son prix est très élevé, il est sain et résiste bien au temps.

Quels sont les avantages de l’utilisation de ce type d’isolant ?

Les isolants naturels présentent de nombreux avantages. D’abord, ils sont performants, sains et durables. Ils ont aussi un impact énergétique faible et garantissent le confort de l’habitat.

Ensuite, ces isolants contribuent à la réduction de l’émission des gaz à effet de serre. En fait, leurs différentes caractéristiques écologiques leur permettent de limiter les dégâts sur l’environnement. Ils contribuent au ralentissement du réchauffement climatique. En plus de cela, ils ont des qualités thermiques et acoustiques très fiables.

Ils sont aussi efficaces contre le froid et l’humidité, car ils permettent la régulation de l’humidité dans les pièces. Il faut préciser qu’ils contribuent à l’amélioration de la qualité de l’air intérieur.

Les isolants naturels se présentent sous diverses formes. Cela permet, selon le type de support, la facilité de leur application. Il est important de noter qu’ils sont renouvelables, favorisant donc la lutte contre l’épuisement des ressources.

Ces isolants n’émettent presque pas de composés organiques volatils. De ce fait, ils ne sont pas nuisibles à la santé. Ils sont également très faciles à recycler et sont résistants aux parasites et au feu.

Issus de la biomasse animale et végétale, ils offrent plusieurs avantages, néanmoins, leur seul inconvénient est leur prix très élevé. Ils peuvent être bien plus chers que des isolants classiques (non naturels). Cependant, vu ses atouts, l’isolant biosourcé présente un rapport qualité-prix plus ou moins raisonnable.

Articles récents

Peut-on utiliser les combles comme lieu de travail ?

Avec l’avènement d’Internet et des métiers qu'on peut classer dans cette catégorie, travailler à la maison n’est plus vraiment un problème pour les professionnels. Cette pratique s’est largement développée ces dernières années. Pour ce faire, il est nécessaire de...

Vous devriez également aimer

01 30 57 20 60